Jean-Pierre BRISSET _ Le Séant

Publié le par I.I.R.E.F.L.

 

 

Jean-Pierre BRISSET

LES ORIGINES HUMAINES

Deuxième édition de La Science de Dieu

entièrement nouvelle.

Chez l’auteur 19, rue Saint-Lazare à Angers

1913

 

 877745_99f8_625x1000.jpg

LE SÉANT

 

Le ç'ai en, eau ç'ai en, eau céans. Il y avait de l'eau dans le séant, au séant, océan. L'ancêtre vit l'Océan lui sortir du séant, et il était dans l'eau séant. L'aise ai en jeu, ine au séant ; les anges in eau séants furent les anges innocents. Qu'ai aie-le, ine au séant ce, quelle innocence ! Y fait haut, l'ine au séant t'ai ; il faut l'innocenter. Les innocents appelaient à l'amour. In d'ai séant, indécent. In d'ai séant-ce, Hein ! descends-ce. Indécence. In d'ai séant, mets en, indécemment. Ai séant ce, ai sens ce, c'est de l'essence. Quins, t'ai séant-ce, c'est de la quintessence. Mets à le séant, c'est malséant. Bie en séant ce, bienséance. L'analise montre un ordre blessant, que le mot condensé réprime. Beux l'ai séant, c'est bles­sant. C'est haut, fais en séant, c'est offensant. En séant gueue l'ai entée, je suis ensanglantée.

Y fait haut, le queue on séant te mets en, il faut le consentement. Queue on séant t'ai ire, il faut consentire. En séant t'ai, je suis en santé. A d'ai haut, l'ai séant, adolescent. Entre en séant ce, entre en séance. Y l'est en séant, il est en sang. En ç'ai, unis séant, en s'unissant. Séant queue t'ai i, fie ai, il faut le sanctifier, le laver. Dans le séant, queue t'ai eu aire ; dans le sanctuaire. Vois dans le sang que tu erres, ô Satan ! En séant ce mets en, encensement. En séant ce, encence. Séant ç'ai aimant, sensément. Séant d'ai sue, d'ai soue, sens dessus dessous. Séant ç'ai, ibe-le, sensible. Le séant cible est sensible. Il n' y a point de femme sans cible ; dire femme sensible, marque impossibilité. In séant ç' ai, insensé. Abe ç' ai en ce, abe séant ce, absence. Séant sue, à léi tai, sensualité. On le sait en, on le sent. Je l'ai à séant, je la sens. Séant ce l'ai à, sens ce l'ai à, je puis sans cela. J'ai fait séant, j'ai fait cent. On fait, queue on nœud est, séant ce, on fait connaissance. 

 

(Extrait des pages 61 & 62)

Publié dans BRISSET - Jean-Pierre

Commenter cet article

brigitte tosi 31/05/2010 21:07


toujours aussi vertgineux, brillant, créatif.