Le Livre du Prince Korab (II)

Publié le par I.I.R.E.F.L.

 

Le Livre du Prince Korab

ou

 

GUIDE POUR LES ÉGARÉS (II)

 

(LIFE IN A NUTSHELL)

 

Couverture 


Gaston PROFHÜL,

Un Polonais : Le Prince Korab , in revue Bizarre

« Les hétéroclites et les fous littéraires »

N° IV, avril 1956, pages 101à116

 

II. LE LIVRE

 

LE LIVRE DU PRINCE KORAB, dans sa cinquième et, sans doute, dernière édition, se présente comme un in-quarto de 21 centimètres sur 29, relié de toile noire et comportant 490 pages, soit 20 pages de Table des Ajoutés (1 à 20), 4 pages de Table des errata (21 à 24), 490 pages de texte et illustrations (101 à 590), plus une nouvelle Table des Ajoutés de 6 pages (591 à 596). Le Livre proprement dit occupe les pages 101 à 530, les pages 531 à 590 étant occupées par un Supplément : UTOPIES DE JUSTICE, OU LA JUSTICE APPLIQUEE AUX BESOINS MODERNES, PAR ***. Certains exemplaires comportent également, reliés à la suite, 32 pages foliotées de 1 à 32 : LA REVERENDE MERE GENERALE LOUISE-MARIE, PAR LE PRINCE KORAB. En outre, pour être complet, le volume doit comporter en un ou deux exemplaires une feuille volante de 22 cm 6 sur 40 : « Choix de règles et de maximes qu'une personne civilisée doit toujours avoir présent à l'esprit ».

 

  On voit par la Table des matières et la pagination qu'il a existé une Première Partie de 100 pages, dont il nous a été impossible de retrouver trace. Voyez, au sujet de cette première partie, la note de l'auteur page 493 :

  Sur les différentes éditions du LIVRE, nous avons différents renseignements dans le texte lui-même, par la fière Préface qui ouvre, page 183, le volume III :

  A ma mort et avant d'apposer les scellés à mon appartement, on fera disparaître mon premier volume et jamais personne ne saura au juste ce que ce livre a contenu. 

Jai jugé nécessaire de supprimer le premier volume, mais je ne puis m'empêcher de citer ici quelques mots sur le cerveau humain (première partie, chap. 1er) et sur la respiration (première partie, chap. 1er, n° 7), pour compléter mon idée politique ; en cas contraire, le premier venu pourrait me demander pourquoi je m'exprime ainsi et pas autrement sur les rapports entre ceux qui gouvernent et ceux qui sont gouvernés. 

Moi, l'auteur de ce livre, j’estime – « honni soit qui mal y pense », - que j'aurais dû être un grand homme d'État, vivre dans un palais, entouré de luxe, d'où j'aurais pu me glorifier d'avoir été le bienfaiteur de l'humanité, pendant que les farceurs qui m'ont écrasé devraient être au bagne. J'espère que la publication de ce livre leur créera des concurrents ambitieux et les obligera à devenir honnêtes malgré eux

  Je suis fier de mon livre, et je ne voudrais pas le changer contre toutes les œuvres de Victor Hugo.

• Ce livre est une publication scientifique et humanitaire, le domaine de tout le monde. Je ne m'attaque à la vie privée de personne. Je refuserai donc de donner satisfaction sur le terrain ou autrement à qui l'exigerait.

• Si je vous expliquais, lecteur, mon livre dans mon langage intime et personnel, je vous l'aurais expliqué en douze mots, en un seul geste peut-être, et vous n'y comprendriez rien. La grande difficulté pour moi était de l'écrire dans un style compréhensible pour tout le monde.

La science a un alphabet à l'aide duquel les habitants de la planète Mars se comprennent.

Ajouté en 1904 :   

La première édition de cet ouvrage est un livre anonyme et porte la date de 1901, mais elle a été imprimée en 1902 par un autre imprimeur, le premier ayant gardé en 1901 le manuscrit et un acompte de 600 fr. L'auteur, tout en se réservant le droit d'agir différemment à l'avenir, n'a' pas poursuivi l'imprimeur en question, parce qu'il ne voulait pas enrichir les avocats, perdre son temps et, étant vraisemblable que ce qu'il a écrit leur déplaira, entendre des juges partiaux lui dire d'un air magistral qu'il a tort de réclamer sa propriété (voyez 1er volume).

L'auteur a fait détruire les exemplaires de la première édition. La deuxième édition a été publiée à la fin de l'année 1903. Ce n'est qu'en octobre de cette même année que l'auteur s'était décidé de signer de son nom cette 2ème édition. 

 

 Ajouté en 1909 :

La 3ème édition de cet ouvrage a été publiée (terminée) en décembre 1904. La 4e édition mise sous presse en novembre 1905 fut terminée en (septembre ?) 1906. L'auteur n'a rien changé dans la 3ème édition de son livre pour en faire les 4ème et 5ème éditions. Il a seulement corrigé, expliqué et complété les phrases et les idées de la 3ème édition qui lui paraissaient en avoir besoin. Il a donc laissé partout dans  les 4ème et 5ème éditions de son livre la date « 1904 ».


par quelques lignes, page 3, de La Révérende Mère Louise-Marie :

 

  Au moment de faire publier la 1re édition du Livre du Prince Korab, l'auteur a consenti au sacrifice de son livre pour faire triompher sa politique au Vatican, et il a fait détruire les exemplaires de cette 1re édition.


page 20 :

 Le texte du livre a été terminé le 15 IX 1909. La mise en folios n'a été terminée que le 5 I 1910 et la table des ajoutés le 27 VIII 1910 !

Je suis arrivé en mars 1909 à Paris pour trouver un imprimeur. J'ai fait tout ce que j'ai pu faire pour commencer vers le 15 IV 1909 à imprimer ce livre et pour avoir ce livre relié vers le 15 VIII 1909 ! Il faudrait qu'une personne puisse, sans y être obligée, faire imprimer un livre avec facilité à des conditions prévues par la loi.


et page 590 :

 La partie politique de mon livre a besoin d'être remaniée et abrégée. Maintes fois je n'ai pas su m'exprimer. Ce serait un travail d'un an que de corriger tout le livre et de faire ressortir avec précision l'esprit du livre. Je ne peux pas le faire, car je suis épuisé (voyez page ... ème ligne… page ... ème ligne…, page ... ème ligne…, page ... ème ligne…, page ... ème ligne…, page ... ème ligne…, page ... ème ligne…, etc.). Les idées dans la 3ème et surtout dans la 4ème édition de mon livre sont classées avec un peu plus de discernement qu'elles ne l'étaient dans les éditions précédentes. Les renvois renferment un système d'idées indépendant du livre, d'un ordre plus élevé. J'aurais voulu écrire un livre sur ce système (idéologie). 

Je ferai envoyer en cadeau 400 livres de la 5ème édition à des bibliothèques (Minerva par le Dr K. Trübner) et à des universités.

La 5ème édition de mon livre, imprimée à Corbeil (Seine et Oise), dans les environs de Paris, a été terminée le 15 IX 1909. J'ai collationné la 5ème édition de mon livre. Si une nouvelle édition est imprimée, elle ne sera pas collationnée par moi. Je trouve que les lettres de la 5ème édition de mon livre sont trop petites (corps 10) et que les virgules sont illisibles ; je veux, que la 6ème édition soit imprimée en caractères plus grand, (corps I2 ou 13), avec des virgules lisibles. Je voudrais dans la 6ème édition faire ressortir certaines idées par une croix qui précède un mot et par une croix en marge. Lorsqu'il (S’il) y aurait en marge, sur une même ligne, un tiret et une croix, on n'y imprimerait qu'une croix.

 


 

 

 

Publié dans KORAB

Commenter cet article