Paulin GAGNE _ L'Unitéide

Publié le par I.I.R.E.F.L.

 

 

 

Paulin GAGNE

L'UNITÉIDE OU LA FEMME MESSIE

 

Poème universel en douze chants & soixante actes avec chœurs (Chaque Chant forme cinq actes) par Paulin Gagne, avocat, homme de lettres… Précédé d'un Prologue et suivi d'un épilogue par Mme Gagne (Elise Moreau de Rus)

 

Le poème se vend chez tous les libraires de France et de l'étranger, (Montélimar, Imprimerie Bourron) Sans date. Circa1858

726 pages. In-8

 

L'Unitéide 02 - copie 2


Paulin Gagne, né à Montoison (Drôme) le 9 juin 1808, exerça la profession d'avocat à Montélimar ; il n'y plaida qu'une seule fois défendant la cause d'un jeune pervers, accusé d'une trentaine de vols et d'une tentative d'assassinat ; l'accusé récoltera le maximum. En 1853, il monte à Paris, et épouse Elise Moreau, poétesse connue de l'entourage de Mme de Valmore. En 1860 il eut le malheur de s'occuper de tables tournantes, son cerveau en fut ébranlé ; on l'emmena à l'asile de Picpus où il se révéla le meilleur auxilliaire des médecins et des infirmiers, mais sa folie n'étant pas dangereuse, il recouvra vite la liberté. Il se mit à écrire et loin de demeurer dans l'anonymat comme tant d'autres littérateurs excentriques, il connut à sa manière la gloire en devenant celui qui prête à rire tout au long du second Empire et au début de la Troisième République, compensant l'insuccès de ses nombreux écrits par une vie publique animée qui lui valut de réjouir l'oeil des meilleurs caricaturistes.

 

Paulin Cagne s'intitulait lui-même poète avocat des fous, et « candidats universel, surnaturel et perpétuel à la députation et à l'Académie française ». L'Unitéide « vaste poème humanitaire et chrétien » dans lequel on trouve la préoccupation de toute sa vie : fonder l'unité universelle, pour le bien de l'humanité ; seul des hommes unis ne pourront plus se faire la guerre. La scène se passe à Paris dans l'immense temple ou Théâtre du monde universel de la Concorde, appelé L'Unitéum, dont la dominatrice suprême est l'Ane-Archide. Mais puisque qu'à ce jour les hommes n'ont rien pu réussir, l'intervention d'une femme, par essence divine, l'Unitéide, sera nécessaire.

 

L'Unitéide, « œuvre monumentale et capitale » (S. Brugal) de Paulin Gagne ne comprend pas moins de 25.000 vers. L'action se passe en l'an 2000.

L'idée principale de cette Babel poétique est que l'humanité, détournée de ses voies par Satan, a besoin d'une nouvelle régénération qui se fera par l'avènement de la Femme-Messie. Satan intervient alors et décidé à entraver ce sauvetage de l'Humanité crée la Panarchie.

 

PROLOGUE, par Mme Gagne

 

CHANT PREMIER. - Dien et Satan

Acte premier ou le récit merveilleux

Acte deuxième ou l'Unitéide et la Cour céleste

Acte troisième ou la Panarchie et la Cour infernale

Acte quatrième ou l'Ane-Archide et la Cour terrestre

Acte cinquième ou le triomphe de Dieu et de l'Unitéide

 

CHANT DEUXlEME. - La Religion-Unitéide

Acte sixième ou l'Aurithéocratie

Acte septième ou la Ratiothéie

Acte huitième ou la Panthéolâtrie

Acte neuvième ou la Théophobie

Acte dixième ou la Religion-Unitéide

 

CHANT TROISIEME. - Le Gouvernement-Unitéide

Acte onzième ou la Royautésophie

Acte douzième ou la Républiquefranche

Acte treizième ou l'Archiqu'empire

Acte quatorzième ou la Socialoforce

Acte quinzième ou le Gouvernement-Unitéide

 

CHANT QUATRlEME. - L' Instruction-Unitéide

Acte seizième ou la Philosofluide

Acte dix-septième ou la Poésienuage

Acte dix-huitième ou la Prosaterre

Acte dix-neuvième ou le Journal-Empire

Acte vingtième ou !'Instruction-Uniléide

 

CHANT CINQUIEME - La Famille-Unitéide

Acte vingt-unième ou la Concubigamie

Acte vingt-deuxième ou la Communautéfemme

Acte vingt-troisième ou la Débauche-Omnivore

Acte vingt-quatrième ou la Bestialorgie

Acte vingt-cinquième ou la Famille-Unitéide

 

CHANT SIXIÈME. - Le Travail-Unitéide

Acte vingt-sixième ou le Travail-Concurrence

Acte vingt-septième ou le Travail-Atelier

Acte vingt-huitième ou la Paresse-Famine

Acte vingt-neuvième ou le Travail-Besacier

Acte trentième ou le Travail-Unitéide

Acte trente-unième ou le Morcellement- Terre

Acte trente-deuxième ou l'Etat-Propriétaire

Acte trente-troisième ou l'Echange-Incapital

Acte trente-quatrième ou le Portageux-Commun

Acte trente-cinquième ou là Propriété-Unitéide

 

CHANT HUITIEME - L'Agriculture-Unitéide

Acte trente-sixième ou la Vinicultivrogne

Acte trente-septième ou la Séricultumûre

Acte trente~b!iitième ou la Pataticulture

Acte trente-ncuvième ou la Carotticulture

Acte quarantième ou l'Agriculture-Unitéide

 

CHANT NEUVIEME. - La Liberté-Unitéide

Acte quarante-unième ou l'Autorité-Limite

Acte quarante-deuxième ou la Libre-Illimitée

Acte quarante-troisième ou l'Esclavage-Vampire

Acte quarante-quatrième ou le Vol-Assassinat

Acte quarante-cinquième ou la Liberté-Unitéide

 

CHANT DIXIEME.- L'Egalité-Unitéide

Acte quarante-sixième ou l'Egalité-Costume

Acte quarante-septième ou l'Egalité'- Fortune

Acte quarante-huitième ou l'Egalité-Génie

Acte quarante-neuvième ou l'Egalité-Vie-Mort

Acte cinquantième ou l'Egalité-Unitéide

 

CHANT ONZIÈME.-La Fratemité-Unitiide

Acte cinquante-unième ou la Fraternité-Chanson

Acte cinquante-deuxième ou la Fraternité-Solidaire

Acte cinquante-troisième ou la Fraternité-Mange-Tout

 Acte cinquante-quatrième ou la Fraternité-Sainte-Guillotine

Acte cinquante-cinquième ou la Fraternité-Unitéide

 

CHANT DOUZIEME.-Le Bonheur-Unitéide

Acte cinquante-sixième ou la Vision du Prophète de l'Unitéide

Acte einquante~septième ou l'Archimondcade

Acte cinquante-huitième ou l'Antechristiade

Acte cinquante-neuvième ou leCrucifiement-Sauveur

Actesoixantième ou le Bonheur-Unitéide

Post-Face du Poète

 

EPILOGUE, par Mme Gagne

 

 

Blavier,les Fous littéraires. Pages 821 à 850

Brugal, in Bizarre IV, p. 93

Bechtel-Carrière, in Livre des Bizarres, p. 139

Publié dans GAGNE - Paulin

Commenter cet article